Le code source de l’AllWinner A31 presque totalement libéré

Publié le par duteil

Le code source de l’AllWinner A31 presque totalement libéré
0

Le processeur Allwinner A31 est un quadruple coeur ARM Cortex-A7 équipé d’un système graphique PowerVR SGX 544. Il allie de bonnes performances et un prix abordable ce qui en fait une des option souvent retenue par les fabricants de tablettes et autres machines low-cost. Allwinner vient de libérer le code source de cette puce ce qui va permettre une intégration de systèmes alternatifs à Android basés sur des noyaux linux.

Actuellement très apprécié par la communauté Linux, le processeur Allwinner A10 a su accueillir plusieurs distributions connues comme Ubuntu, Lubuntu, Puppy Linix ou Fedora. Cette puce ARM Cortex-A8 n’est plus précisément ce que l’on peut appeler un foudre de guerre. La plupart des solutions qui l’emploient en souffrent et l’arrivée d’une ouce 4 coeurs comme l’Allwinner A31 est une excellente nouvelle pour les solutions Linux embarquées.

 

AllWinner A31

La carte de développement de l’AllWinner A31

Le geste d’AllWinner, la libération de ce code source, signifie que les développeurs vont pouvoir commencer à travailler à un portage des différentes distributions sur cette puce de façon efficace. Les tablettes, TV-Box et autres smartbooks employant ce processeurs pourront donc voir débarquer des solutions Linux correctement codées et profitant de toutes les fonctionnalités intégrées.

Toutes ? En fait il reste un énorme trou dans cette libération, celle de la partie graphique de la puce. AllWinner embarque un chipset PowerVR qui n’est quand à lui pas libéré ce qui sous entends que les développeurs ne pourront pas profiter de fonctions avancées comme l’accélération graphique proposée par ce chipset. Sauf si PowerVR décide de produire des pilotes pour Linux évidemment.

Reste qu’il s’agit tout de même d’une bonne nouvelle pour certains usages : Si il semble clair que l’on ne pourra pas exploiter une distribution très spécialisée dans le multimédia comme OpenElec, il est possible d’imaginer des solutions efficaces comme des TV-Box ou des clé-PC capables de faire tourner des solutions de type NAS, serveur de fichiers ou autres n’ayant pas besoin de grosses capacités graphiques. Certaines distributions android pourront également en profiter pour mieux comprendre la puce et en tirer bénéfice.

Commenter cet article