Vérifier les batteries

Publié le par duteil

 

24 000 mAh ? La batterie au sable va révolutionner l’industrie
13

24 000 mAh ? La batterie au sable va révolutionner l’industrie

L’industrie de la contrefaçon… La batterie au sable semble être la nouvelle tendance en Chine. A vrai dire la batterie au n’importe quoi d’assez lourd pour faire illusion d’une petite batterie de poche de très grande capacité. Il faut avouer que le sable c’est pratique.

Le sable c’est meuble, c’est lourd, ça peut prendre place dans n’importe quoi et ça peut faire de belles surprises aux acheteurs de micro informatique… Après le faux smartphone il y a quelques jours, cette fausse batterie d’appoint montre bien où en sont les contrefaçons en Chine.

 

PowerBank 24 000 mAh

Repérée par MortalKastor sur Gizmochina, elle a été découverte dans une batterie annoncée comme 24 000 mAh. Une capacité très élevée pour un petit engin de poche destiné à recharger en ballade n’importe quel périphérique USB.

PowerBank 24 000 mAh

A première vue la batterie fait illusion, un bouton en façade permet de  vérifier que son électronique fonctionne avec les habituels voyants de charge de ce type d’engin. Les 4 leds s’illuminent correctement. C’est lorsque l’on veut charger quelque chose que cela se gâte. La batterie refuse d’alimenter quoi que ce soit.

PowerBank 24 000 mAh

Et pour cause, son poids censé représenter l’énorme batterie interne n’est dû à rien d’autre que 2 paquets de sable. Le schéma électrique est juste là pour créer l’illusion de fonctionnement de la batterie. Une petite pile assure l’illumination des 4 leds et c’est tout…

PowerBank 24 000 mAh

La capacité de 24 000 mAh aurait du mettre la  puce à l’oreille de l’acheteur mais le mal est fait. Cette batterie pourra peut être servir d’exemple pour mettre en garde les acheteurs contre ce nouveau type de contrefaçons qui pousse le vice à imiter un bon fonctionnement extérieur de l’objet acheté. Probablement pour pouvoir être vendu de la main à la main sans risque.

Publié dans technologie

Commenter cet article